L'Actualité Les Archives Le Voyage L'Equipage Le Bateau Contactez-nous16 mai 2011, Alanya Marina, Turquie : mercredi nous fêterons la fin du Rallye Vasco da Gama et les 5 derniers mois intenses que nous venons de vivre. Puis nous continuerons notre chemin, direction le sud de la France. C'est là que notre voyage a réellement commencé il y a 6 ans, c'est là bas que nous voulons couper notre ligne et boucler la boucle. Tout doucement le voyage se termine, et comme prévu ....
nous vous envoyons une petite galerie photos des 5 derniers mois...
Les personnes intéressées pourront trouver tous les renseignement et une galerie photos concernant Nan Fong dans la rubrique "le bateau" ou en cliquant sur le lien suivant : tout savoir sur nan fong ...
en Mer Rouge vers le mouillage de Suakin, Soudan
13 mai 2011, nous sommes arrivés hier soir dans la très jolie marina d'Alanya en Turquie. Pluie et vent sont là pour nous accueillir : on a froid !
NAN FONG EST A VENDRE...
vu du ciel en Mer Rouge ...
Dans le "hors série" de Juin du magazine Multicoques, nous publions un article qui raconte tout ce que nous avons vécu. Mais nous pouvons dire que les 5 derniers mois furent intenses, les journées en convoi parfois difficiles, et la décision de joindre le rallye Vasco da Gama, probablement une des meilleures que nous ayons prise de notre voyage. Flash back ....
10 mai 2011, 18h, nous laissons derrière nous le Canal de Suez et entrons dans Port Saïd. Après 7 années de voyage nous retrouvons les eaux de la Méditerranée !
On est de retour en Méditerranée !!!
Alors, d’abord nous avons quitté Phuket et mis 12 jours pour traverser entre la Thaïlande et l’Inde. Pas de vent ! Ce fut bien long... On est finalement arrivé à Kochi au sud de l’Inde où nous avons rejoint Lo, l’organisateur du Rallye Vasco da Gama et les 10 autres bateaux participants au rallye. le 21 janvier nous avons commencé notre remontée le long de la côte ouest jusqu’à Bombay. Nous avons fait plusieurs arrêts qui nous ont permis de visiter un petit peu de cet immense pays : pauvre, sale, bruyant et surpeuplé, très chaud et très pollué mais super intéressant. Le 8 février nous avons quitté Bombay et entrepris la traversée de l’Océan Indien. La forte présence des pirates nous a obligés à remonter au nord vers le Pakistan, puis à redescendre vers le Sultanat d’Oman. Nous étions 11 bateaux à naviguer en convoi, c’est-à-dire, assez prêt les uns des autres. Le 3ème jour nous avons été approchés par un bateau au comportement douteux, puis il est reparti ... Le 6ème jour nous sommes « entrés » dans la zone la plus à risques, en tous cas celle où ont eu lieu les dernières attaques et avons été survolé par un avion et un hélicoptère militaires ... des forces militaires avaient un œil sur nous... Enfin 9 jours après notre départ de Bombay nous sommes arrivés à Sur au nord d’Oman, soulagés de finir cette traversée sans encombre. L’escale ici a duré trois jours, pendant lesquels nous avons reçu un accueil très chaleureux des omanais. Le 20 février nous avons repris la mer, toujours avec le risque d’une mauvaise rencontre. Quelques heures après le départ nous avons appris la prise par les pirates du bateau américain le Quest, et un soir, la mort tragique des 4 otages. Une chape de plomb et de chagrin s’est abattue sur le rallye… Et puis un matin un « skiff », cette espèce de longue barque équipée de moteurs puissants, super rapide, est arrivée du large directement sur nous. Là l’alerte fut vraiment sérieuse. A bord 4 personnes cagoulées, pas de filet, pas de lignes de pêche, juste des jerricans ! très suspects ! Lo a reformé le convoi... le skiff nous a tourné autour …Finalement ils sont partis. Le convoi a merveilleusement bien fonctionné. 11 bateaux qui font face ça complique la tâche. Nous avons continué notre route. Un ou deux jours plus tard c’est le bateau ING qui s’est fait prendre ; à bord une famille avec trois enfants et deux membres d’équipage ; au total 7 personnes qui sont toujours retenues en Somalie, trop trop triste ! Le 1er mars nous sommes arrivés sains et saufs à Aden au Yémen. Le plus dur était derrière nous ! Trois jours plus tard, on commençait à peine à se détendre qu’il a fallu repartir. Il nous restait le dernier tronçon de la zone dangereuse, la fin du Golfe d’Aden et l’entrée en Mer Rouge. Le 3 mars en milieu d’après-midi Lo nous a annoncé à la VHF que le convoi était terminé, qu’on avait retrouvé des eaux sures, qu’on pouvait naviguer librement ! Tout d’un coup on a relâché la pression, quel bonheur et que de larmes ! À la nuit tombée nous jetions notre ancre dans notre premier mouillage en Erythrée, libérés et super heureux ! Nous avons ensuite remonté La Mer Rouge, composés avec ses forts vents dominants du nord et découvert des petits bouts de l'Erythrée, du Soudan et de l'Egypte. Et voilà, le 11 mai nous avons laissé derrière nous le Canal de Suez et sommes entrés dans Port Saïd où nous avons retrouvé les eaux de la Méditerranée !
Autrement, du 28 décembre 2010 au 16 avril 2011, tant de choses se sont passées ...